Museion. From Space to Place : Rebuilding Memory Institutions

Museon_venice1

Venise time machine, 2018.

Digital Humanities Lab (DHLAB), École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Ce projet de recherche se situe à la croisée de la muséographie, des humanités digitales et de la
bibliothéconomie. Il vise à analyser la transformation des espaces physiques dans les espaces
patrimoniaux (musées, bibliothèques, archives) suite au développement des humanités digitales.
Jusqu’à présent la recherche en muséographie et en bibliothéconomie a emprunté des chemins
parallèles qui convergent très rarement. Pourtant, musées et bibliothèques sont obligés aujourd’hui
de repenser leurs espaces en fonction des nouvelles pratiques de leur public, souvent identique, qui
maîtrise les mondes virtuels engendrés par la révolution numérique.

Depuis vingt ans, les musées et bibliothèques sont obligés de reconsidérer leur façon de faire. Dans
un premier stade, ils ont développé, parallèlement aux collections et aux espaces qu’ils devaient
gérer, des bases de données numériques comme s’ils construisaient des architectures physiques.
Bien souvent, ces collections virtuelles étaient le miroir des collections matérielles mais celles-ci ne
pouvaient communiquer entre elles. Et, bien plus grave, les collections virtuelles ne parvenaient
pas à échanger leurs données, dans une logique de silos. Heureusement, depuis une petite dizaine
d’années de nouvelles logiques numériques basées sur l’interopérabilité des textes et des images se
sont imposées.

Le design d’interaction fait désormais partie des scénographies muséales et l’expérience de l’utilisateur
devient l’une des données fondamentales des projets numériques conçus par les musées, les
bibliothèques ou les archives.

La question posée aujourd’hui est de savoir comment concevoir et aménager ces nouveaux espaces
patrimoniaux en offrant un réel dialogue entre les collections physiques et les projets d’humanités
digitales qui sont développés à partir d’elles.

Notre projet de recherche vise à faire un état des lieux des recherches menées dans des lieux
innovants afin de proposer de nouvelles voies pour l’aménagement des espaces patrimoniaux en
fonction des nouvelles attentes du public. Six aires géographiques seront considérées (France,
Belgique, Pays-Bas, Angleterre, Danemark et Suisse).

Projet

Museion. From Space to Place : Rebuilding Memory Institutions.

Institute of Advanced Studies

Studium, Smart Loire Valley.

Laboratoire

École supérieure en Intelligence des Patrimoines (ESI-PAT), CESR (Tours).